Vous êtes ici : Accueil › Recherche
› RECHERCHER
Titre
Auteur
Mot-clé
Année avant
Année après
Plus d'options

› AFFINER

› RESULTATS DE LA RECHERCHE  
344 résultats › Tri  › Par 
Mot-clé : Les origines du totalitarisme Hannah Arendt_x
Source : Bib. UdeM

La solidarité du politique et du poétique chez H. Arendt

Mead, Léa (sept. 2015)

Hannah Arendt est surtout connue pour avoir écrit une magistrale enquête historique sur le totalitarisme (Les origines du totalitarisme) et pour avoir défendu une conception exigeante de la politique développée dans un langage réputé pour être très hellénisant. Cette façon de concevoir la ...

Voir plus d'informations | Voir la fiche de la ressource

Source : HAL

Le concept de paria dans l’oeuvre de Hannah Arendt

Mathieu, Iris (29 mai 2015)

Le concept de paria concerne l’analyse du statut politique et de la situation social des Juifs européens. Avec ce concept, Arendt s’oppose aux analyses des théories de l’assimilation et critique la vision anhistorique de l’histoire des Juifs proposée par le sionisme nationaliste. Le ...

Voir plus d'informations | Voir la fiche de la ressource

Source : Erudit

Comment concilier autorité et liberté ? Au sujet de la crise de l’éducation vue par Hannah Arendt

Haché, Étienne (2005)

Après avoir montré que la conception arendtienne de l’éducation vise à concilier autorité et liberté, cet article aborde certains facteurs socio-techniques qui, selon Hannah Arendt, affectent dans ses fondements le milieu éducatif au point que la crise de l’autorité et de la transmission ...

Voir plus d'informations | Voir la fiche de la ressource

Source : Erudit

Arendt, Bush et la philosophie politique. Hannah Arendt. Essai de biographie intellectuelle, de Michelle-lrène Brudny. Grasset, 266 p. Why Arendt Matters, d’Élizabeth Young-Bruehl. Yale University Press, 232 p. Hannah Arendt contre la philosophie politique? de Miguel Abensour. Sens & Tonka, 120 p.

Provencher, Martin (2007)

Voir plus d'informations | Voir la fiche de la ressource

Source : Theses.fr

Le jugement comme faculté politique chez Hannah Arendt

Buntzly, Marie-Véronique (28 nov. 2015)

Le troisième tome de La vie de l’esprit, ultime œuvre de Hannah Arendt, aurait dû être consacré à la faculté de juger. Notre recherche débute par la reconstitution partielle de cette théorie du jugement non écrite, mais dont on trouve des traces dans l’ensemble du corpus arendtien. En ...

Voir plus d'informations | Voir la fiche de la ressource

Source : Sciences Po

Le corps politique dans une perspective phénoménologique : Arendt, Lefort, Merleau-Ponty, Ricoeur

Bayrou-Louis, Agnès (avr. 2013)

La notion de « corps politique » est une notion à la fois suspecte et incontournable. De prime abord, la notion de corps politique paraît suspecte parce qu’elle évoque l’idée d’une totalité organique, dans laquelle l’autonomie individuelle est réduite et l’universalité humaine, ...

Voir plus d'informations | Voir la fiche de la ressource

Source : Erudit

Le silence du bourreau : Contribution tardive à la réflexion sur le crime contre l'humanité au XX e siècle

Cantin, Serge (1999)

Le silence n’est pas qu’absence de son ou de bruit. Il peut aussi témoignerd’une absence de pensée, d’une « désolation interne ». Hannah Arendt l’asuggéré. C’est sur la base de ses réflexions que s’élabore le présentquestionnement. Les acteurs de la Shoah et du Goulag nous ...

Voir plus d'informations | Voir la fiche de la ressource

Source : Revues.org

Analyses croisées du monde du travail

Smette, Bernard (7 mai 2014)

L’article prend comme point de départ les grèves qui ont eu lieu à l’usine Rhodiacéta de Besançon en 1967 et les documentaires qui en furent tirés par les Groupes Medvedkine. À cet égard, deux films nous serviront : À bientôt, j’espère et Classe de lutte. Partant de ces deux films ...

Voir plus d'informations | Voir la fiche de la ressource

Source : Theses.fr

Finitude et nouveauté : promesses et périls du nouveau au XXe siècle

Lepage, Dominique (4 juil. 2014)

Cette thèse prend pour point de départ la valorisation croissante de la nouveauté qui s’impose au cours de la modernité, et se radicalise au XXe siècle. Nous faisons le constat que l’omniprésence de cette notion à la fois puissante et familière soulève les questions du sens et de la ...

Voir plus d'informations | Voir la fiche de la ressource