Vous êtes ici : Accueil › Recherche
› RECHERCHER
Titre
Auteur
Mot-clé
Année avant
Année après
Plus d'options

› AFFINER

› RESULTATS DE LA RECHERCHE  
82 résultats › Tri  › Par 
collection_x
Source : Revues.org

L’Échange, de Paul Claudel, seconde version

Lécroart, Pascal (1 janv. 2012)

En 1893, à vingt-cinq ans, aux États-Unis où il est vice-consul, Paul Claudel commence la rédaction de L’Échange qu’il achève un an plus tard. Après Tête d’Or et La Ville, deux drames à la tonalité épique, le jeune auteur s’illustre dans une dramaturgie resserrée : deux couples ...

Voir plus d'informations | Voir la fiche de la ressource

Source : Revues.org

Hommage à Harold Pinter

Ball, David (31 déc. 2009)

Une conversation banale, des plus ordinaires, à propos d’une paire de ciseaux ou de chaussures, par exemple, une conversation d’un rythme, d’une vraisemblance, presque hallucinants, tellement la précision dépasse tout ce que nous restituerait un magnétophone. Et puis, lentement, en partie ...

Voir plus d'informations | Voir la fiche de la ressource

Source : Revues.org

Philippe Baron (1932-2009). Points de suspension

Garbagnati, Lucile (15 févr. 2011)

« Madame Garbagnati, soyez heureuse. Nous venons de recruter un spécia­liste du théâtre. Lorsque je l’ai reçu, j’ai cru voir la statue du Commandeur… » C’est en ces termes que M. le professeur Massonie, qu’on nommait encore, Doyen, de ce qu’on appelait alors la Faculté des ...

Voir plus d'informations | Voir la fiche de la ressource

Source : Revues.org

Athalie ou le dénouement de la sorcellerie

Doiron, Normand (15 févr. 2011)

3 Witch – All hail, Macbeth,that shalt be king hereafter !Shakespeare, Macbeth, I, 3. La première tragédie La tragédie, en France, naît, s’épanouit et, peut-être avec Athalie, atteint son plus haut degré sous le signe de la magie. Par ses péripéties funestes et ses piteuses ...

Voir plus d'informations | Voir la fiche de la ressource

Source : Revues.org

La mise en scène du tragique racinien dans les éditions illustrées

Planche, Marie-Claire (15 févr. 2011)

Les pièces de Jean Racine ont toutes été illustrées, et ce du vivant de l’auteur, puisque la première édition collective a paru en 1676. Les trois pièces qui nous intéressent ici, La Thébaïde ou les Frères ennemis, Britannicus et Mithridate ont été représentées respectivement en ...

Voir plus d'informations | Voir la fiche de la ressource

Source : Revues.org

Edmond Rostand entre Faust et Don Juan

Degott, Bertrand (31 déc. 2011)

Il est communément admis que, dramatiquement parlant, passé le triomphe de Cyrano de Bergerac (1897) Rostand n’a cessé d’écrire en dessous de lui. Au terme d’un parcours difficile, encore assombri par la guerre, il laisse inachevés son adaptation du premier Faust de Goethe et La Dernière ...

Voir plus d'informations | Voir la fiche de la ressource

Source : Revues.org

Édito

Bénac, Karine (31 déc. 2009)

Ce dernier numéro de Coulisses se veut un lieu de questionnement sur la didascalie au sein d’un corpus qui va de Molière jusqu’à Novarina, en passant par Feydeau, Rostand, Giraudoux et Valle-Inclàn. Le dossier, encadré de deux articles théoriques, s’interroge sur les métamor­phoses de ...

Voir plus d'informations | Voir la fiche de la ressource

Source : Revues.org

La facette de la paradidascalie

Wolowski, Witold (31 déc. 2009)

1. La bicanalité trangressée ou le retour à l’unicanalité originelle ? Si la représentation théâtrale est presque toujours sémiotiquement pluricode (Klinkenberg 2000 : 232), le texte de théâtre est d’habitude bicanal. Je prends la précaution d’utiliser presque et d’habitude pour ...

Voir plus d'informations | Voir la fiche de la ressource

Source : Revues.org

Le fils de mon père est le père de mon fils

Flourez, Bertrand Marie (31 déc. 2009)

L’homme, dans la partie entrée, est dans une tenue explicite : « je me suis habillé plus que rapidement », chaussettes dépareillées, cravate qui dépasse de la poche, etc. Il fait les cent pas, semble nerveux, va vers la porte à jardin, revient, comme s’il hésitait à entrer. À une ...

Voir plus d'informations | Voir la fiche de la ressource

Source : Revues.org

Bertold Brecht, La Bonne âme de Setchouan

Ball, David (31 déc. 2010)

Avec ses collaboratrices, Brecht consacra de longues années d’exil à l’élabo­ra­tion de cette parabole pour le théâtre. Pourrait-on aller jusqu’à dire que sa vraie bonne âme est Margarethe Steffin, la collaboratrice avec qui il travailla chaque réplique, mot par mot ? Ou peut-être, ...

Voir plus d'informations | Voir la fiche de la ressource