Vous êtes ici : Accueil › Recherche
› RECHERCHER
Titre
Auteur
Mot-clé
Année avant
Année après
Plus d'options

› AFFINER

› RESULTATS DE LA RECHERCHE  
531 résultats › Tri  › Par 
collection_x
Source : Revues.org

Variations prosodiques et syntaxiques en français parlé : le cas des anaphoriques nominaux

Léglise, Isabelle (1 juin 2000)

L’origine de ce travail se trouve dans la remarque de l’utilisation, en français parlé, de structures syntaxiques non décrites, proches de formes décrites dans la littérature sous les termes de : dislocation, détachement, GN sans nom, incise, mais offrant des variations (présence ou non ...

Voir plus d'informations | Voir la fiche de la ressource

Source : Revues.org

Défaut du dire, dire du défaut : les mots du silence1

Authier-Revuz, Jacqueline (1 sept. 1996)

Comment se dit, au fil du dire, le défaut du dire ? Sont parcourus ici les types de représentation de ce défaut d'abord (I) comme présence d'une imperfection placée au plan (a) du mode de dire (ex. : pour faire vite, …) ou (b) du mot (ex. : le mot ne convient pas, …), puis (II) comme ...

Voir plus d'informations | Voir la fiche de la ressource

Source : Revues.org

Bon et quoi à l’oral : marqueurs d’ouverture et de fermeture d’unités syntaxiques à l’oral

Lefeuvre, Florence (1 juil. 2011)

L’objet de cet article est de montrer que les mots du discours bon et quoi contribuent, dans le discours oral spontané, à démarquer de façon récurrente des segments formés autour d’un prédicat que nous appellerons « unités syntaxiques ». Bon ouvre des unités alors que quoi les ...

Voir plus d'informations | Voir la fiche de la ressource

Source : Revues.org

« Dieu qui fit parler l’image » Un problème d’emploi de l’article dans une formule épique médiévale

Weill, Isabelle (1 janv. 2003)

On tentera, tout en élucidant le sens d’une structure formulaire propre aux chansons de geste, de traiter un problème de référence, liée à l’emploi de l’article défini. Dans une interprétation ancienne, qui a acquis valeur de tradition, l’objet déterminé, « l’image » a été ...

Voir plus d'informations | Voir la fiche de la ressource

Source : Revues.org

Quelques aspects de commencer

Camus, Rémi (1 juin 2004)

Cet article argumente en faveur de la pertinence de la notion paradoxale d’« existence partielle » (cf. un commencement de preuve) pour une étude systématique des propriétés linguistiques du verbe commencer. De la sorte, cette approche se démarque radicalement de la pratique courante qui ...

Voir plus d'informations | Voir la fiche de la ressource

Source : Revues.org

Typologie des langues et sémantique diachronique : le problème des universaux

Hénault-Sakhno, Christine et al. (1 déc. 2001)

L’élaboration d’une typologie sémantique universelle est un moyen efficace pour rendre compte des spécificités des langues (Pottier 1999). Cette possibilité a été insuffisamment élaborée jusqu’à présent, malgré l’existence de plusieurs travaux stimulants dont il n’est pas ...

Voir plus d'informations | Voir la fiche de la ressource

Source : Revues.org

Heurs et malheurs de l’étymologie

Muller, François (1 nov. 2007)

L’étymologie a mis un temps très long pour se dégager des analyses fantaisistes héritées de l’antiquité et du Moyen Age. Ce n’est qu’avec la linguistique historique du XIXe siècle que la philologie est parvenue à des résultats probants. Mais son succès fut aussi le début de son ...

Voir plus d'informations | Voir la fiche de la ressource

Source : Revues.org

« Tout le monde me montre au doigt… »1 Remarques sur le complément de moyen introduit par la préposition à

Lavieu, Belinda et al. (1 janv. 2003)

On a constitué un corpus de noms, sous-classifiés selon des critères distributionnels en noms d’animaux, noms de végétaux, noms de matières afin d’examiner à quelles conditions ils peuvent former un complément de moyen introduit par à. L’hypothèse pour expliquer que seuls certains d ...

Voir plus d'informations | Voir la fiche de la ressource

Source : Revues.org

Introduction

Gadet, Françoise et al. (1 janv. 2007)

Introduction Si l’on peut parler actuellement de « nouvelles façons de faire de la linguistique » pour désigner de nouvelles pratiques induites à la fois par l’émergence de nouvelles technologies et par des réflexions critiques sur les problèmes demeurés pendants dans différents ...

Voir plus d'informations | Voir la fiche de la ressource